J’aime les croissants ! (sécurité inside)

Durant ma carrière professionnelle, j’ai été amenée à travailler dans des grandes entreprises, en  régie et dans d’autres lieux où je n’étais pas seule avec mon ordinateur.

Il y a un minimum de sécurité à connaître envers notre matériel, que ce soit pour un ordinateur, une tablette ou un téléphone. On peut être amenés à les laisser sur notre bureau/table pour aller à une réunion, faire une pause ou bien aller déjeuner. Je n’ai jamais pensé à laisser mon matériel sans verrouillage, mais peut être parce que j’ai été formée, sensibilisée à ça dès ma formation aux Gobelins.

J’ai souvent été amenée à sensibiliser les collaborateurs qui travaillaient avec moi, à sécuriser leur ordinateur, tablette et smartphone. Il me semble logique qu’on protège nos données. C’est comme quand on part de chez soi, on ne laisse pas la porte d’entrée ouverte. C’est pareil.

Ces derniers temps, il y a une campagne de sensibilisation à la sécurité qui est à base de croissants.
Régulièrement, un collègue sensible à ce problème aussi met en œuvre afin que tout le monde fasse l’acquisition de ces réflexes pour qu’elles deviennent des habitudes.
Des bonnes habitudes on va dire, ça le vaut aussi pour les tablettes, les smartphones.

Quand le poste de travail est longtemps abandonné sans verrouillage, il y a un risque de se le faire pirater ou voire plus. C’est dommage surtout si on a des données sensibles sur nos machines.
Un exemple très bête auquel on ne pense pas : tu t’absentes de ta machine à la maison, tu laisses ta machine en accès libre. Ton enfant/conjoint/ami-e- accède à ton poste de travail, tombe sur un site sur lequel ta carte bleue est déjà enregistrée, passe une commande à ta place sans que tu t’en rendes compte. Tu ne t’en rendras compte qu’au moment du prélèvement du paiement et encore… il faut être vigilante. Quand on est en entreprise, les logiciels que nous utilisons peuvent être utilisés à notre insu.

Les victimes qui laissent leur machine déverrouillées se voient dans l’obligation de devoir ramener des croissants pour les collègues, c’est la punition qui est gentille et sympathique. Elles ont de la chance que ce soit juste des croissants, car cela pourrait être bien plus grave par exemple un envoi de mail d’insultes à son supérieur par le biais d’une tierce personne.
Quand on a le temps de le faire : la méthode est de retrouver son ordinateur avec un affichage inversé à 180°, une souris au ralenti maximum et évidemment, une vague d’envoi de mails en disant qu’on « offre les croissants à tout les collègues« .

C’est plutôt bon enfant, mais ce que j’aime beaucoup, c’est qu’il y a une sensibilisation à la sécurité dans la bonne humeur. Elle finira par payer et bientôt on aura plus le droit aux croissants …

Quelques astuces à mettre en place d’emblée : verrouiller sa machine dès qu’on la quitte, mettre un mot de passe sur l’écran de veille par exemple, mettre un mot de passe sur sa tablette et son téléphone. Cela le vaut aussi quand on perd le téléphone / tablette, nos données sont un tout petit peu protégées … pas beaucoup. Et évidemment, changer les mots de passe régulièrement est une règle de base.

5 pensées sur “J’aime les croissants ! (sécurité inside)”

  1. CROISSANNNNNNNNNNNNNNNNNTTTTTTTSSSSSSs POUR TOUS DEMAIN!! 😀
    Et je vous aimmmmmmmmmme tous! XD

    J’avoue c’est très marrant quand ça arrive aux autres!
    Moi j’ai eu le droit à un fond d’écran « Croissants » la première fois que j’ai oublié… et la dernière!! C’était gentillet car je devais d’arriver (à l’époque) sinon c’est pire que ça d’habitude!

  2. Nous on faisait ça aussi dans mon ancienne boîte, le fautif amenait les croissants le vendredi matin.

    Pendant 3 mois, il a fallu tenir un planning pour savoir qui apportait quand 😀

    Quant à moi, j’en ai apporté une fois, mais pas parce que mon écran n’était pas verrouillé, juste parce que ça me faisait plaisir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *