2 jolis hamsters russes…

Museau de Perle et de Mandarine qui émergent des copeaux de bois

Nous avons adopté 2 hamsters russes pour la plus grande joie de Minipixel il y a maintenant 3 semaines qui étaient âgés de 4 semaines. Nous sommes allés les chercher chez un éleveur qui était près de notre domicile, mais surtout soucieux du bien-être et respect de ces petites bêtes.

Ce qui m’a convaincue, c’est qu’il ne fallait pas forcément une cage à barreaux, nous ne sommes pas très fans des barreaux à la maison, c’est une forme de prison. D’autant plus que les hamsters rongent les barreaux soi-disant pour se faire les dents … alors que la peinture de ces derniers est toxique. Une simple caisse en plastique, oui c’est pas forcément esthétique, mais bien plus respectueux de l’animal. D’autant plus qu’il ne peut pas s’intoxiquer avec quoi ce soit, et nous pouvons davantage en profiter visuellement.

Petit plus quand on est maman et qu’on doit faire la majeure partie des activités de la maison, la cage se nettoie en 5 / 10 minutes le temps de la vider/nettoyer/rincer/essuyer et mettre les nouveaux copeaux.

Nos petits hamsters russes n’ont pas de roue ou tout objet marketé qui est vendu en animalerie. L’hamster russe est un animal qu’on observe, pas un animal avec qui on fait joujou à toute heure. La roue n’est pas conseillée car elle leur casse le dos, ils sont certes très souples mais bon, faut pas non plus exagérer. Par ailleurs, c’est un objet qui peut pousser à l’addiction, comme les humains avec la cigarette par exemple.

Nos deux hamsters russes prénommés finalement Mandarine et Perle, sont de sexe masculin et surtout ils ne se chamaillent pas, allez juste pour le morceau de pain que l’autre n’aurait pas mangé assez vite.
Ils sont relativement calmes quand nous les prenons dans la main.

Perle dans ma main qui grignote un morceau de pain

Avec Minipixel, nous prenons Mandarine à loisir, il vient facilement dans notre main quand on l’approche et on peut le prendre sur nous. Minipixel apprend à apprivoiser ses peurs animales, ceux qui le connaissent le savent.

Quant à moi, c’est un vrai petit bonheur d’avoir ce hasmter russe Mandarine qui vient se nicher au creux de ma main et qui y reste 5 minutes sans bouger, ce n’est pas long mais cela me suffit à me faire sourire ces temps-ci. C’est une douceur dans ma journée.

Mandarine qui émerge de son sommeil dans sa litière de copeaux de bois

Quant à Perle qui est bien plus peureux, j’arrive désormais à le garder 3-4 minutes maxi dans la main tout en restant au dessus de sa cage par sécurité. Il est plutôt vif et peureux au moindre bruit. Mais surtout il est mordeur. Ca s’est calmé ces 2 derniers jours, mais apprivoiser un animal qui a une mémoire de 24h ce n’est pas si simple comme exercice.

Une bonne couche de litière de copeaux de bois (achetée en grande quantité à savoir 22 kilos, pour qu’il n’y ait pas de résidus de résine), une litière bien plus douce. Je prends plaisir à m’en frotter les mains avant de les prendre.

Non, on a pas appris à parler le russe, mais va falloir si Perle continue à me mordre à chaque approche. 😉 J’en doute pas, on va y arriver.

Vous pourrez les retrouver sur mon instagram qui est privé (il vous faudra demander l’autorisation d’abonnement – je contrôle mes images) sous les hashtags #hamsterRusse ou #hamsterLife

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *