Be happy, don’t cold

Les froids arrivaient, j’ai vite tricoté cela en Octobre. (oui j’ai beaucoup de retard en tricot à vous montrer…)

Contente j’étais. Mes premières torsades. C’était facile. J’en suis devenue un peu addict.

Sauf que. J’ai lavé ce col depuis, et il s’est avéré que c’est devenu une vraie serpillière. Il ne me reste plus qu’à le détricoter, rembobiner la laine, le retricoter avec un numéro d’aiguilles en dessous.

Je l’aimais bien ce col. Zut.

3 pensées sur “Be happy, don’t cold”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *