J’ai rendez-vous dans un sous-sol avec des fous…

Elle lui dit j’ai rendez-vous dans un sous-sol avec des fous
Qui vivent la souris à la main du soir au matin
Alors il l’a accompagnée, ils ont tchatché, ils ont surfé
Et au milieu de ces ordis, ils se sont souri.

9 ans déjà que cette jolie petite chanson nous a été chantée à notre mariage.
Je ne me lasse pas de lire ces proses si vraies, si joyeuses, … quand elles me tombent sous le regard, pareil pour les photos.

Ça me parait en même temps si loin et hier.
Quand j’y repense, quand je revois les photos, il y a des personnes qui ne sont plus avec nous aujourd’hui mais qui étaient avec nous à ce moment-là, heureuse qu’elles aient été là à partager notre bonheur.
A faire les fous dans un sous-sol.

Des personnes qui étaient ensemble et qui ne le sont plus aujourd’hui, d’autres qui sont encore ensemble, me rappellent que la vie à deux n’est pas une mince affaire, être un couple est un travail quotidien. La vie est là pour nous le rappeler.

Aujourd’hui, c’est la faïence, les noces de faïence. Promis, nous ne casserons pas d’assiettes ! 🙂

9 belles années avec son lot de moments heureux et difficiles, un petit garçon est né de cette histoire de deux geeks qui avaient la souris à la main du matin au soir au milieu de ces ordis.

Nous avons traversé des moments mémorables auxquels nous y repensons et nous nous promettons chaque jour de refaire mieux telle chose ou tel voyage avec notre petit geek.

Les souvenirs sont aussi forts qu’hier et le moment présent j’ai envie qu’il dure encore.

♫  Et au milieu de ces ordis, ils se sont souri. ♫ 

15 pensées sur “J’ai rendez-vous dans un sous-sol avec des fous…”

  1. Bon anniversaire les amoureux! 🙂 Il y aura encore des moment durs, des moments doux, des moments tristes, des moments heureux, il y aura ce mini pixel qui grandira pour devenir un beau jeune homme (et pas que physiquement hein), il y aura encore cet amour que vous partagez, il y aura la vie quoi! 🙂
    « Dans un voyage ce n’est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *