Nouveau rythme

Voilà déjà 3 semaines de passées depuis mon dernier billet. J’ai commencé un nouveau travail.

Chaque matin, je prends le RER, chose que je n’avais pas faite depuis très longtemps, auparavant je prenais soit le bus soit le rer aux heures creuses. Retrouver la ville.

Avoir un rythme différent. M’organiser pour pouvoir continuer à aller chercher mon fils à la sortie de l’étude.

Je cherche encore mes horaires du matin en particulier pour justement éviter cette foule hostile que je n’aime pas, que je ne comprends pas. Je me refuse de courir, je ne veux pas courir, stresser. C’est mon défi quoi qu’on en dise.

J’ai du mal à supporter le fait que les gens soient si incivilisés, si méchants, à se pousser pour pouvoir monter dans la rame, pour en descendre le premier. Je ne comprends pas. On est tous dans le même panier. Mon défi est d’avoir un sourire de quiconque dans le RER, le bus, peu importe la personne. Juste un peu d’humanité, de civilité, ça n’a jamais fait de mal à personne.

Mon petit plaisir en ce moment est à la sortie du RER, découvrir le ciel sous les immeubles haussmanniens, bleu, gris, avec des nuages, parfois avec la lune qui va se coucher, parfois c’est le soleil qui se lève et qui se reflète sur les miroirs chromatiques du magasin Le Printemps. Un régal visuel. Un soleil sur la gare Saint Lazare, voir cette pendule perchée si haut sous le soleil levant.

Ces derniers jours, les vitrines de noël sont prêtes pour la fin de l’année. Un plaisir de voir les marionnettes bouger, apercevoir un détail chaque matin, un détail différent chaque jour. Ce matin, j’ai aperçu 2 messieurs en train de nettoyer une scène, l’un était en train de lustrer les rails du train, l’autre en train de réparer une marionnette. Les deux en chaussettes. Ca m’a fait sourire.

Ma frustration est que je n’ai plus le même temps disponible qu’avant, les mots se bousculent dans ma tête, mais j’ai pas forcément le temps d’écrire pour publier ici, mais il se passe rarement un jour où je me dis : « tiens je pourrais partager ci, ou ça ». Il me faut le temps de m’acclimater à ce rythme qui me bouscule dans mon quotidien mais qui me plaît.

En attendant, je publie des instantanés sur IG à défaut d’écrire ici.

Primevère #jardin #masourcezen ça m’avait manqué

Une photo publiée par Sophie Drouvroy (@cyberbaloo) on

#bluesky il fait frisquet mais beau. #beautifulTime #novembre

Une photo publiée par Sophie Drouvroy (@cyberbaloo) on

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *