Innovation, mise Ă  jour

Ajourd’hui, j’ai bien envie de l’innover ce blog, histoire qu’il soit un peu plus intéressant, mais le temps m’en manque…

Ajourd’hui, j’ai bien envie de l’innover ce blog, histoire qu’il soit un peu plus intéressant, mais le temps m’en manque…
Continuer la lecture de « Innovation, mise Ă  jour »

Je cuisine, tu cuisine, il cuisine … Au chocolat

Ci joint une recette testée ce week-end, comme ça, par envie et aussi pour faire plaisir à mon homme.
Je l’ai trouvĂ©e sur une boite Ă  sucre Daddy
Comme quoi, les recettes ne sont pas forcément sur les livres de cuisine, mais un peu partout.

Continuer la lecture de « Je cuisine, tu cuisine, il cuisine … Au chocolat »

Incroyable, mais vrai …

Je n’Ă©tais pas connectĂ©e ce week-end, ça fait du bien … !
J’ai mĂŞme pris l’air … 🙂

On dit que les gens n’aiment pas le lundi, ben c’est vrai, normal quoi.

C’est le premier jour de la semaine.
Ce matin j’ai « le sentiment » d’avoir la paix pour la première fois 🙂

msn vide

[Rectif de 12h30 : MSN dĂ©conne vraiment, la plupart de mes contacts n’arrivent pas Ă  se connecter]

L’amour …

TĂ©moignage de Jp.

« Je vis depuis deux ans une vraie histoire d’amour avec une sourde. Je ne savais rien de la surditĂ© en gĂ©nĂ©ral et d’elle en particulier. On s’est rencontrĂ©s par hasard, et on reste ensemble par envie, dĂ©sir, et amour …. « 
Je pense vraiment qu’il ne faut pas s’arrĂŞter au problème de communication sourd/entendant.
Pour moi, le plus compliquĂ© c’est la communication homme/femme.

Du point de vue de l’entendant, je n’ai jamais Ă©tĂ© si bien compris que par quelqu’un qui ne comprend pas toujours mes sous-entendus, et qui m’oblige du coup Ă  ĂŞtre plus direct, plus clair, plus franc tout les jours que notre amour nous accorde.

La volontĂ© macho/freudo protectionniste ou son stĂ©rĂ©otype fĂ©minin de dĂ©sir sĂ©duction/sĂ©curitĂ© ne suffit pas Ă  expliquer l’envie de deux personnes de vivre ensemble.

L’alchimie est certes dure Ă  trouver, mais la difficultĂ© Ă  communiquer tient plus dans celle de se dĂ©voiler Ă  l’autre et de faire comprendre ses intentions, pour peu qu’on les ait soi-mĂŞme comprises.

Bref, je l’aime, et je retrouve dans ses yeux cette envie de continuer Ă  partager ses moments, et jusqu’Ă  ce que bonheur s’ensuive…

Renier son handicap ?

Je ne peux renier mon handicap, je fais face tous les jours Ă  ces difficultĂ©s suscitĂ©es par ce handicap, donc ici, la surditĂ©. Je peux dire que l’entourage joue beaucoup sur l’acceptation du handicap en soi.

Ma famille a Ă©tĂ© très prĂ©sente, elle me disait : « Tu es peut-ĂŞtre handicapĂ©e, mais tu peux faire les choses comme tout le monde » (j’ai schĂ©matisĂ©, hein…). V. disait qu’il se considĂ©rait pas comme « handicapé », mais « diffĂ©rent ».

C’est pas un dĂ©ni du handicap dĂ©jĂ  rien que refuser le mot « handicap » ? Si on est diffĂ©rent, donc on est handicapĂ© (que ça soit la surditĂ©, ou un critère autre comme la taille ou la couleur par exemple). J’ai constatĂ© pour la plupart du temps, que les sourds ne se considĂ©raient pas comme handicapĂ©s mais diffĂ©rents.

Contradiction ?

Ă€ mon sens, pour avoir un bon Ă©quilibre, il faudrait dĂ©jĂ  accepter son handicap, donc la surditĂ© et que son entourage Ă©galement l’accepte, et Ă©galement la personne avec qui on vit.

Les bĂ©bĂ©s via l’informatique

DrĂ´lesque, cela a dĂ» arriver plus d’une fois chez des fanas de l’informatique…

– Papa ? Dis-moi comment je suis nĂ©.
– Très bien, mon fils, il fallait bien que l’on en parle un jour !
Papa et maman se sont copier/coller dans un Chat sur MSN.
Papa a fixĂ© un rencard via e-mail Ă  maman et se sont retrouvĂ©s dans les toilettes d’un cybercafĂ©.
Après, maman a fait quelques downloads du memory stick de papa.
Lorsque papa fut prĂŞt pour l’upload, nous avons dĂ©couvert que nous n’avions pas mis de firewall.
Comme il Ă©tait trop tard pour faire delete, neuf mois plus tard le satanĂ© virus apparaissait…