Incroyable, mais vrai …

Je n’étais pas connectée ce week-end, ça fait du bien … !
J’ai même pris l’air … 🙂

On dit que les gens n’aiment pas le lundi, ben c’est vrai, normal quoi.

C’est le premier jour de la semaine.
Ce matin j’ai « le sentiment » d’avoir la paix pour la première fois 🙂

msn vide

[Rectif de 12h30 : MSN déconne vraiment, la plupart de mes contacts n’arrivent pas à se connecter]

L’amour …

Témoignage de Jp.

« Je vis depuis deux ans une vraie histoire d’amour avec une sourde. Je ne savais rien de la surdité en général et d’elle en particulier. On s’est rencontrés par hasard, et on reste ensemble par envie, désir, et amour …. « 
Je pense vraiment qu’il ne faut pas s’arrêter au problème de communication sourd/entendant.
Pour moi, le plus compliqué c’est la communication homme/femme.

Du point de vue de l’entendant, je n’ai jamais été si bien compris que par quelqu’un qui ne comprend pas toujours mes sous-entendus, et qui m’oblige du coup à être plus direct, plus clair, plus franc tout les jours que notre amour nous accorde.

La volonté macho/freudo protectionniste ou son stéréotype féminin de désir séduction/sécurité ne suffit pas à expliquer l’envie de deux personnes de vivre ensemble.

L’alchimie est certes dure à trouver, mais la difficulté à communiquer tient plus dans celle de se dévoiler à l’autre et de faire comprendre ses intentions, pour peu qu’on les ait soi-même comprises.

Bref, je l’aime, et je retrouve dans ses yeux cette envie de continuer à partager ses moments, et jusqu’à ce que bonheur s’ensuive…

Renier son handicap ?

Je ne peux renier mon handicap, je fais face tous les jours à ces difficultés suscitées par ce handicap, donc ici, la surdité. Je peux dire que l’entourage joue beaucoup sur l’acceptation du handicap en soi.

Ma famille a été très présente, elle me disait : « Tu es peut-être handicapée, mais tu peux faire les choses comme tout le monde » (j’ai schématisé, hein…). V. disait qu’il se considérait pas comme « handicapé », mais « différent ».

C’est pas un déni du handicap déjà rien que refuser le mot « handicap » ? Si on est différent, donc on est handicapé (que ça soit la surdité, ou un critère autre comme la taille ou la couleur par exemple). J’ai constaté pour la plupart du temps, que les sourds ne se considéraient pas comme handicapés mais différents.

Contradiction ?

À mon sens, pour avoir un bon équilibre, il faudrait déjà accepter son handicap, donc la surdité et que son entourage également l’accepte, et également la personne avec qui on vit.

Les bébés via l’informatique

Drôlesque, cela a dû arriver plus d’une fois chez des fanas de l’informatique…

– Papa ? Dis-moi comment je suis né.
– Très bien, mon fils, il fallait bien que l’on en parle un jour !
Papa et maman se sont copier/coller dans un Chat sur MSN.
Papa a fixé un rencard via e-mail à maman et se sont retrouvés dans les toilettes d’un cybercafé.
Après, maman a fait quelques downloads du memory stick de papa.
Lorsque papa fut prêt pour l’upload, nous avons découvert que nous n’avions pas mis de firewall.
Comme il était trop tard pour faire delete, neuf mois plus tard le satané virus apparaissait…

Petites nouvelles de mon aquarium

J’ai récemment changé la décoration de mon aquarium, je le trouvais trop  standard

Du coup, j’ai viré toutes les plantes, déplacé les poissons dans des bassines, enlevé les pierres, enfin tout quoi.

Et j’ai replanté mes plantes, en les remplaçant au fur à mesure par des commandes que j’avais faites via internet. Continuer la lecture de « Petites nouvelles de mon aquarium »

Mon premier mot…

J’ai fait toute ma petite enfance, sans le LPC, sans la LSF, j’oralise aujourd’hui. Mes parents, lorsqu’ils ont appris ma surdité, étaient plutôt désemparés, il faut dire aussi que les moyens d’information, de soutien, n’étaient pas les mêmes à l’époque.

J’ai fait toute ma petite enfance, sans le LPC, sans la LSF, j’oralise aujourd’hui. Mes parents, lorsqu’ils ont appris ma surdité, étaient plutôt désemparés, il faut dire aussi que les moyens d’information, de soutien, n’étaient pas les mêmes à l’époque.
Continuer la lecture de « Mon premier mot… »