Rainbow cake

I did it ! Je l’ai fait !

Vue de la tranche et du rainbow cake

Il y avait longtemps que j’avais vu ce rainbow cake sur internet, pinterest. Je m’étais dit que pour l’anniversaire de Minipixel, je le ferais et hélas je n’ai pas eu le temps entre le déménagement, l’installation dans la nouvelle maison, la rentrée des classes, etc.

À force de voir le #rainbow de Libelul… j’ai pris goût à ces couleurs qui sont si gaies.

Cette fois-ci, j’ai pris le temps. J’ai cherché sur internet la recette du Rainbow Cake et j’ai pris celle de Prima.
La recette m’avait l’air pas trop mal, ca faisait plusieurs fois que je voyais des recettes avec du Philadelphia certes un peu étrange mais bon …

La préparation. Préparer le gâteau en soi, c’est facile. Pareil pour les colorants, si vous prenez ceux de Vahiné (3 flacons) il y a le dosage des couleurs derrière. Pour ma part, j’ai renforcé la coloration, je les trouvais un peu pâlottes. Pour les réfractaires du colorant, vous pouvez toujours tenter les colorants naturels…
Le philadelphia mélangé au sucre glace sert de « colle » entre les différents gâteaux et recouvre le tout. La coloration se renforce une fois qu’on a cuit les gâteaux, assemblés, et laissé au frais pendant 12h. Le glacage blanc renforce les couleurs.

Les ustensiles. Le moule, je n’ai pas pris celui qui était préconisé dans la recette. J’avais un moule de 25 ou 28 cm qui s’ouvrait sur le côté et sur le fond. J’ai mis un papier sulfurisé sur le fond comme ça, je n’avais pas besoin de beurrer le fond à chaque gâteau. Il y en a tout de même 6.
Un pour chaque couleur.

Les 6 couleurs

Le temps. C’est long. Très long. Prévoyez 3 bonnes heures pour le faire tranquillement, sans s’énerver, sans se presser pour un résultat optimal. 🙂
Armez-vous de patience, le résultat en vaut la peine.

Le goût. Y’a mieux. La recette de Prima est très sucrée, très sucrée. À tel point que le fromage blanc paraissait sucré en accompagnement.

L’effet. Visuellement il a eu un succès fou aussi bien avec les grands qu’avec les petits. J’ai adoré avoir les enfants à côté de moi et me regarder avec un regard ébahi (comme si c’était magique) et me dire « C’est un gâteau multicolore ! » avec une pointe de surprise dans la voix ou encore « C’est un gâteau arc-en-ciel !  »

Tranche de rainbow cake

Si c’était à refaire. Je prendrais une recette de génoise ou de gâteau au  yaourt (à voir) pour que mon gâteau soit moins sucré. Du fromage blanc en guise de colle entre chaque gâteau ou un mélange de « pâte » moins sucrée avec du mascarpone par exemple pour que ce soit moins compact. J’en reparlerai quand j’en referai un, mais pas tout de suite… il faut le temps de digérer !

7 pensées sur “Rainbow cake”

  1. Superbe !! Bravo Sophie !! Je me disais bien que ça devait regorger de sucre cette petite merveille, la recette américaine étant sûrement pire ! Ma cousine l’avait fait pour ses enfants. Il me semble qu’elle l’avait fait justement avec des gâteaux au yahourts et pour le glaçage : pâte à sucre mais comme c’est degueu, ça a juste servi pour la déco. Ils l’ont enlevée après dans l’assiette. Pas mal l’idée du fromage blanc comme colle. À tester en effet !

  2. J’en ai fait un aussi pour les 1 an de mon petit dernier en octobre.
    J’ai utilisé de la génoise très souple et mon fourrage/glaçage était avec du philadelphia mélangé a du sucre glace, du jus de citron et de la fleur d’oranger.
    Le tout était goûteux et pas très sucré.
    C’est vrai qu’il faut avoir l’apres midi devant soi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *