Rénovation : la cuisine

La cuisine telle que nous avions visité la maison ne nous plaisait pas du tout, mais pas du tout. Mais point positif : la surface !

A force de regarder les émissions d’appartements ou de déco, on était prêts je crois. On faisait abstraction de la déco et des aménagements existants.Pour la petite histoire, il faut savoir que dans notre appartement, nous avions une superbe cuisine intégrée couleur vanille qui avait été installée par un cuisiniste. C’était la cuisine qu’on s’était payée faute de pouvoir acheter plus grand il y a 5 ans déjà. Partir de cet appartement alors que la cuisine était tellement fonctionnelle. On s’était dit qu’on en ferait une chouette dans la maison.

Évidemment, quand tu visites une maison tu vois les détails les plus apparents, les petits détails cachés parfois vicieux, tu les vois pas toujours.
Là je suis rodée. Copine, tu visites ou t’achètes une maison ? Montre-moi, je te dirai ce qui va pas. 🙂

Le sol marron est collé au sol (sur du carrelage, quel dommage !) mais surtout il est découpé à la limite des meubles mais franchement c’est pas terrible … d’un point de vue esthétique / nettoyage. Sans compter des rangements absents. 🙁

L’évier avait un scotch que je n’avais pas vu lors de la première visite, et il s’avère qu’il était quasiment inutilisable. Il y avait un trou  derrière ce scotch. Juste pas envisageable pour moi.

Cuisine - avant
Sur la photo au-dessus, il y a un mur à droite qui n’existe plus et qui donne sur la salle à manger désormais. Ouverture au maximum pour pouvoir profiter de l’espace de vie, mais surtout faciliter la communication quand t’entends pas. Ça t’évite 46 000 allers-retours cuisine – salle à manger.
Et le summum, quand t’as des copains à la maison, t’es encore avec eux et pas toute seule dans la cuisine.

J’ai eu aussi la fenêtre que tu peux même pas ouvrir parce que ta main est trop loin et qu’il faut prendre une ventouse pour pouvoir la coller sur le carreau et l’ouvrir. C’est drôle 5 minutes, après c’est … comment dire, pénible de devoir grimper sur ton évier pour fermer. D’autant plus, le robinet était devant la fenêtre. Cette cuisine était tout sauf pratique.

Ce n’était pas une pièce vitale quand j’ai rencontré mon mari, c’est devenu un élément important dans notre espace de vie. On y passe quand même pas mal de temps dans cette pièce. Je me voyais mal attendre longtemps …

Tu penses bien qu’on a fait tout péter, et qu’on a imaginé ça à notre manière.

cuisine avant
9319265785_cb1a3264a6_b

On a adoré la penser, réfléchir aux possibilités, imaginer encore !
Faire mettre les prises au bon endroit, le gaz, l’eau ont été posés approximativement là où on voulait.
On a fait déplacer le radiateur en fonte et en dégageant cette partie du radiateur, on a pu faire le nécessaire pour la salle de bains qui est de l’autre côté de ce mur 🙂
Elle n’est pas totalement finie aujourd’hui mais le plus gros et l’essentiel est posé. Je vous en reparle bientôt. 😉

 

2 réflexions sur « Rénovation : la cuisine »

  1. génial, j’ai hâte de voir les finitions! Je suis justement en plein déménagement aussi et … pas de cuisine installée seulement un évier (moche et trop grand), donc comme toi, je visionne partout …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *