Jaune, bleu, blanc, rose

Jaune comme les jonquilles qui sont en train d’éclore de jour en jour. Chaque matin quand je pars au travail je regarde mon jardin, le soir quand je rentre je prends le temps de regarder mon jardin aussi.

Et je constate des changements tous les jours. Bleu comme les hortensias, Blanc comme les lys, Rose comme les giroflées ou le phlox. Ce sont des couleurs que j’ai plantées aujourd’hui.

Ce week-end fut un des plus productifs. Nous avons hérité de certains plants de mon beau-père qui étaient en Normandie.

Je crois que nous avons explosé notre nombre de trous creusés en une journée. Aujourd’hui, ont été plantés 5 hortensias, 1 fushia, 2 groseilliers, 13 framboisiers, une dizaine de dalhias (sans compter ceux que j’avais achetés), 6 lys, 2 giroflées, 1 pivoine, 1 phlox ainsi que des tulipes. Il ne me reste plus qu’à trouver un pot pour le genêt qui sera lui placé à l’entrée de la maison.

L’oranger du mexique et le céanothe ont été déplacés pour laisser leur place à l’hortensia et au fushia. Ces derniers ont trouvé une meilleure place.

fleurs

J’ai juste hâte de voir le printemps arriver… pour voir tout ce qu’on a planté. Le week-end prochain, je m’attelle au potager.

J’ai descendu dans mon jardin…

Ce matin, je suis allée dans mon jardin. Chose que je n’avais pas faite depuis longtemps… Ces dernières semaines, vu que les journées sont plutôt courtes, du style je pars le matin il fait nuit, je rentre le soir il fait encore nuit.

J’aime pas cette période parce que c’est un peu difficile moralement de ne pas voir le jour, du moins pas assez à mon goût. J’aime Paris, cette ville où je travaille, mais j’aime aussi rentrer chez moi retrouver mon petit coin de verdure à la fois pas si loin et loin. Ce petit coin de jardin qui est au calme, coupé de la civilisation et des voitures.

Continuer la lecture de « J’ai descendu dans mon jardin… »

Jardinière fleurie en bleu et blanc

Comme je disais dans mon billet des Violettes, j’avais adoré les jardins anglais.
Difficile de le faire quand on est en appartement, car l’arrosoir n’était pas forcément le plus pratique pour arroser aussi fréquemment.

Pour notre premier vrai été à la maison (oui ! l’été dernier c’était les travaux et le déménagement, je vous en reparlerai plus tard, je sais c’est désorganisé mais tant pis), je voulais avoir une jardinière avec des fleurs qui retombent et qui rendent l’entrée dans le jardin plus sympathique.
J’ai planté au printemps en avril dernier, un Lobélia – Lobélia erinus –  retombant et deux Euphorbe Silver fog. Quand je les ai achetés, j’aimais bien le côté léger et vaporeux de ces plantes, elles sont tellement légères qu’elles volent avec le vent. Continuer la lecture de « Jardinière fleurie en bleu et blanc »

Le banc bleu

Ce banc qui était à l’abandon dans la petite cabane au fond du jardin, ce banc qui nous avait pas tapé dans l’œil quand on a visité notre maison. Il nous avait tellement pas tapé dans l’œil que j’ai même pas la photo d’avant…  Ce banc, il m’a tapé dans l’œil quand j’ai eu l’esprit moins encombré, plus disponible mais surtout après avoir passé autant de temps sur pinterest à épingler des bancs du même style en fer forgé … Continuer la lecture de « Le banc bleu »

Violettes

Au printemps dernier, je voulais une corbeille suspendue comme on en voit en Angleterre. J’avais tellement adoré leurs jardins anglais quand j’y étais allée adolescente… J’en ai épinglé quelques unes dans mon tableau pinterest.

 

Une fois installée dans notre maison, une des premières choses fut d’acheter une corbeille suspendue avec une fibre de coco. J’ai mis des violettes dedans. C’était joli. Au début la garniture était bien visible.IMG_0667-1-1024x1024

Continuer la lecture de « Violettes »

Chéri, ce soir on mange des haricots verts !

Quand nous avons déménagé, jamais j’aurais imaginé faire un potager.
J’ai découvert au fil de mes lectures les carrés potagers, et je suis tombée sous le charme de ce carré potager violet que vous pourrez retrouver dans mon tableau pinterest.

potager violet

Évidemment, le terrain n’était pas débroussaillé. J’ai dû retourner la terre pour égaliser le terrain.
Acheter des bacs de carrés potagers, passer l’hiver à y réfléchir, mûrir mes réflexions de plantations, plus de 6 mois de réflexions, d’attente que les semis poussent.

Jardin Potager

Aujourd’hui, j’en reviens pas.

Mon carré potager n’est pas aussi joli que celui sur lequel j’avais craqué, chaque chose en son temps …

Quand j’y repense à mon enfance, mes grands-parents disaient que c’était fatiguant de ramasser les haricots verts car il fallait se baisser pour les ramasser.
Aujourd’hui, je dois prendre une chaise pour grimper dessus pour ramasser les haricots verts.
C’est juste drôle comme situation. Je pense qu’il y a un truc que je n’ai pas fait correctement…

Ce sont des expériences assez chouettes. Je suis aujourd’hui à ma 3ème récolte de haricots verts et ça ne fait que de commencer.

Haricots verts

Carottes rondes

Cœur de bœuf - tomate

Pour ceux qui me suivent sur Instagram, il y a déjà eu une récolte de fraises énormes, plein de récoltes de radis, des tomates qui vont arriver, les concombres qui poussent à vue d’œil, les carottes qui me font trépigner, le persil qui explose, le poireau qui pousse lentement mais sûrement. Sans compter les fleurs qui viennent et qui vont.

Je peux raconter comment je suis arrivée à ce résultat aujourd’hui. Peut-être que j’ai un lecteur ou une lectrice qui a un carré potager ou la main verte à défaut ? 🙂

Chéri, ce soir on mange des haricots verts !

Carottes, pommes de terre, haricots verts

Mise au vert

Quand nous avons visité pour acheter une maison, le jardin n’avait pas une importance capitale. S’il y avait un jardin c’était tant mieux, du bonus.
Si on pouvait faire le tour du jardin en tournant autour de la maison, c’était encore mieux.

On a eu cette chance. Quand on cherche, on trouve jamais vraiment ce qu’on veut. On se disait ça hier, que le jardin était chouette, calme et reposant.

Quand on a eu la remise des clés, le jardin n’avait plus l’apparence qu’il avait quand on l’a visité … Il était complètement à l’abandon.
Cette partie là, n’a pas changé entre la visite et la remise des clés. La partie où la pelouse avait été tondue, l’herbe était haute de 1 mètre …
Le premier achat qu’on a fait pour la maison était la tondeuse ! On voulait que ça soit entretenu pour pouvoir faire des parties de foot pendant les travaux (qui auront quand même duré tout l’été)
Dans un premier temps, il a fallu tout couper avec un coupe-fil car on avait pas de faucheuse.

Et puis, comme j’avais un peu de temps après le boulot, on y allait le soir, le week-end en attendant que ça soit terminé et surveiller d’un œil les travaux. Du coup, la bêche a été ma copine durant tout l’été.

Un aperçu « avant / après » et surtout on fait des découvertes.

Avant

Après

 

Ici, j’ai découvert que la bordure de ciment avait été coulée avant que le jardin soit pensé ou alors il y avait une bordure et ils ont divisé les terrains sans se soucier de ce qui entourait la maison.

On a très vite enlevé ce qu’on aimait pas.  L’arbre en question n’était pas très bien placé pour plusieurs raisons.

Les sapins, ça produit de la résine il me semble, ses feuilles sont acides.
1 / Ça pourrit le fil à linge qui est à gauche
2/ l’herbe en dessous ne pousse pas
3/ à l’angle, ça veut dire qu’il faut le tailler tout le temps…

avant

Tout de suite ça va mieux. On respire !

 

après
Ceux / celles qui me connaissent, peuvent me suivre sur instagram. Je fais souvent des photos du jardin qui est #masourcezen, j’aime y faire un tour chaque jour, y découvrir de nouvelles pousses, de nouvelles couleurs, bref, le jardin me/nous ressemble désormais un an après. On se l’est approprié.

Promis, j’en reparlerai plus souvent.