Renaissance auditive #2

Les appareils sont arrivés.
Impatience. Stress. Excitation.
Se retenir d’exploser de joie.
Les voir, les mettre. Ré-entendre à nouveau après quelques secondes dans le silence.

Impression bizarre. Impression que tout est net. Plus clair.
Les sons sont plus perceptibles comme si on mettait une nouvelle paire de lunettes bien réglée à la vue qu’on a sur le moment.
Mon cerveau est à l’affût de tous ces nouveaux sons que j’entends mais que je ne peux pas encore identifier.

Interroger, essayer de retranscrire le son que je perçois sans savoir ce que c’est. Exercice que je n’avais pas fait depuis 7 ans.

Impression d’avoir les oreilles qui chauffent avec les nouveaux embouts neufs, ceux que j’avais étaient un peu vieux. Non mes oreilles ne chauffaient pas du moins de ce qui en était palpable : les pavillons de mes oreilles étaient froids.

Regarder autour de moi, entendre tous ces petit bruits que je ne percevais pas. Le bruissement du plastique, quelle sensation nouvelle ! J’adore !
Je comprends que ça puisse être pénible d’entendre ça en permanence, ce que je ne pouvais pas imaginer avant.

Aller dans la rue pour faire un test grandeur, étrange impression.
Beaucoup de bruits. La ville ronronne.
Les bus, les motos passent, je les reconnais mais ce n’est pas le même son que je connaissais. Il a changé. Il est plus net. J’entends 2 hommes parler au loin comme s’ils étaient à côté de moi alors qu’il sont à 10 mètres environ. Nouvelle impression que je n’avais pas avant.

Au bout de 2h de découvertes, je suis soûlée de tous ces nouveaux bruits mais je ne suis pas rassasiée.

Je rentre chez moi. J’attends le bus. Le monde sonore est différent de ce que j’avais avant de partir avec les anciens appareils.

Par intermittence, j’entends le RER passer au dessus ma tête ce que je ne pouvais pas entendre avant.
Par moments, il n’y a plus de bruit, j’ai l’impression d’être dans un silence, voire un sifflement assourdissant mais je pense que c’est le bruit du vent.

Une dame vient de se mettre a côté de moi, et vient faire claquer son talon. Entendre le bruit du sac de courses tomber par terre …
Impression d’être un super héros de Marvel, à entendre tous ces bruits que je n’entendais pas.

Vite, rentrer chez moi.

 

Je reviendrai vous donner d’autres impressions notamment concernant les embouts, les appareils, ces nouveaux sons au fil du temps que j’apprivoiserai mes nouveaux appareils.

7 pensées sur “Renaissance auditive #2”

  1. J’ai l’impression de m’être promenée avec toi 🙂 Tous ces sons qu’on entend et auxquels on ne fait plus attention, toi tu les découvre… C’est marrant ce paradoxe… Finalement n’est pas le plus sourd celui qu’on pense 🙂

  2. Bonjour

    Malentendant congénital de -35 db de moyenne a 20 ans, je suis tombé a -55 dB, ceci etant du en partie au trop fort réglage de mes appareils, je le sais car javais volontairement regler le son dans les aigus, la ou mon audition a baissé, et acconpagné par des accouphenes parfois insuportable.

    Alors attention

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *