Qui suis-je ?

Sophie à 5 ans, avec des plumes dans les cheveux comme les indiens

Ce blog est mon carnet de bord. Il était à l’origine pour archiver tout ce que je faisais en loisirs créatifs (tricot, couture, crochet) mais aussi la photo, en passant par la thématique du web dans sa globalité.
Il m’arrive aussi de manier la perceuse, la bêche, … Un peu de tout en fait !

Ce blog a été mis en ligne en 2004, voici donc il y a plus d’une décennie. Au fil du temps, les goûts ont changé mais le partage est toujours resté présent.

Mon parcours professionnel

Diplômée de l’école des Gobelins en 1997, j’ai connu la bulle internet au plus haut de son euphorie. Un parcours varié de l’atelier PAO à l’agence de communication en full flash en passant par la production industrielle en SSII m’a amenée à regarder les standards du web et leur accessibilité en dehors même de mon handicap. Après l’éclatement de la bulle internet, j’ai lancé « être créatif » en 2004 pour le fermer en 2011. J’ai également travaillé en tant que chargée de communication numérique pour une députée.

Je suis actuellement Intégratrice web / Accessibilité dans le pôle CMS chez Netapsys. Une partie de mon travail consiste aussi à parler, sensibiliser à l’accessibilité et contribuer à rendre le web accessible.

Dans le monde associatif

En parallèle, je lance le site Medias-soustitres en 2003, pour défendre le sous-titrage sourd et malentendant en France aussi bien à la télévision que sur tous les supports possibles. Pour rappel le sous-titrage en 2001 n’était que de l’ordre de 10%. Depuis 2005, j’aide les associations de sourds et malentendants à leur demande sur les dossiers du sous-titrage.

Depuis 2015, je suis dans le staff de Paris Web.
L’association qui a rendu les conférences accessibles aux sourds et malentendants par le biais de la vélotypie ou de l’interprétation LSF, mais aussi à tous types de handicaps. La mission consiste à faire le nécessaire pour mettre un évènement de 3 jours en place pour un public approximatif de 500 personnes.

Et la surdité ? 

Je suis sourde, mais je communique facilement. Je n’entends pas mais je lis sur les lèvres. Je parle normalement et tout le monde peut me comprendre. Le travail en équipe est possible. Je ne peux pas répondre au téléphone mais si mes interlocuteurs sont prévenus, la communication par mail permet de surmonter ce problème facilement et sans gêner notre collaboration.

Suite à des soucis de santé qui ont aggravé ma surdité en 2016, j’ai été bi-implantée le 17 novembre 2016. J’ai 2 implants cochléaires et connectée au monde sonore le 5 décembre 2016.

À travers la rubrique Vis ma vie de sourde, j’expose les situations auxquelles je suis confrontée au quotidien et montre la surdité d’un autre point de vue, celui d’une femme active qui veut faire tomber les barrières.