Appeler un chat, un chat…

Chat qui dort dans le fauteuil

Notre chat s’appelle Pixel. C’est bel et bien un chat. Je voulais raconter un peu son histoire ici pour en laisser une trace. Et puis, ça change de registre en ces temps moroses.

Pixel est un chat qui est capable de venir te réveiller en grattant à ta porte parce qu’il veut rentrer dans ta chambre. Il est capable de rester assis longtemps sur ta table de nuit et te regarder dormir dans le noir tout en ronronnant. Dommage, je ne l’entends pas ronronner mais il ronronne bien fort m’a dit mon mari. Quand il n’est pas sur la table de nuit, il vient se poser sur nous quelle que soit notre position et ronronner de tout son soûl parce qu’il est content de te voir.

Pixel est un chat capable de prendre ta place quand tu t’en vas. Le fauteuil ne reste jamais vide très longtemps, tu me diras, qui part à la chasse perd sa place. Ce chat a tout compris. Rien ne vaut une place chaude. Que ce soit un fauteuil, un canapé, une chaise, c’est pareil. Comme tous les chats ?

Pixel est un chat qui est capable de jouer à cache-cache avec toi pendant 10 minutes, c’est un truc de fou. Je me cache, il vient me chercher. Il se cache, je le course, et on court comme des fous dans l’appart. Parfois, il est caché sous le canapé et je vois un morceau de son corps dépasser. Je ris, et il disparait pour de bon. Il arrive à me surprendre à des angles auxquels je ne pense pas.
À nous voir, moi et notre chat, mon mari nous prend certainement pour des dingos.

Pixel est un chat qui est capable de te rendre dingue parce qu’il te demande à rentrer et sortir de la terrasse toutes les 4 minutes le soir. On m’a dit que les chats n’aimaient pas le vent, c’est peut être la cause de ces aller-retours. Il est capable de rester perché longtemps sur la rambarde de la terrasse illuminée par ses petites lumières solaires.

Pixel est un chat qui peut se promener dehors avec toi, dans un parc. Depuis notre déménagement et encore plus depuis le confinement 1, il demande à sortir dehors en grattant à la porte de l’appartement. Quand on lui dit non, il se laisse tomber dans toute sa splendeur à commencer par l’arrière-train et la tête qui prend des allures de star qui s’évanouit. C’est drôle à chaque chute qu’il fait en signe d’abandon.
Quand on sort ensemble, il prend l’ascenseur avec moi. Capable de gratter à la porte pour dire « hey, ca s’ouvre pas assez vite ». Il s’assoit quand on descend et il attend gentiment parfois. Parfois, il tourne autour de moi dans l’ascenseur quand il est pressé.
Quand on est dehors, il se roule par terre devant l’entrée de notre immeuble, et va faire sa promenade à côté de nous. Il n’est jamais très loin. Il me laisse partir devant, il renifle les buissons aux alentours pour y laisser ensuite son empreinte odorante. Une fois que je suis assez loin disons, une vingtaine de mètres (oui, je sais c’est pas si loin), il pique un sprint pour aller dans l’immense arbre de 8 mètres. Il grimpe aussi haut qu’il peut sans se soucier de savoir s’il pourra redescendre ou pas. Ca m’est égal, je sais qu’il est téméraire et qu’il y arrivera. De temps en temps, sa descente d’arbre est épique comme descendre en « rappel ». C’est assez drôle à voir. Si je l’encourage, il me regarde et il redescend. Le voisinage m’a repérée comme la fille qui a un chat qui se promène comme un chien. (et qui s’est cassé le bras pendant le confinement).

Pixel est un chat qui est capable de rentrer tout seul à la maison. Nous sommes au premier étage. Les voisins le connaissent et réciproquement. Il est capable de remonter par l’ascenseur ou les escaliers (je ne sais pas) et gratter à notre porte d’entrée. Je suis toujours surprise à chaque fois que ca arrive, il est sur le paillasson et il râle quand on lui ouvre la porte. Il est arrivé qu’il se mette à miauler sous nos fenêtres. Et quand je l’appelle du balcon, je le vois arriver. Je descends pour le récupérer et je le vois à travers notre sas d’immeuble, j’ouvre la porte et il râle pour me dire « qu’est-ce que t’as foutu, tu m’as laissé tomber dehors ?!? »

Pixel est un chat qui est capable de te demander à manger. Il reste assis à côté de toi et il te regarde manger. Ca peut être dérangeant pour certains. Il tend la patte sur la table pour demander à manger. Ou en équilibre s’il est pas sur une chaise.

Pixel est un chat qui comprend quand je lui montre mes deux mains en l’air pour lui signifier qu’il n’y a plus rien à manger pour lui.

Pixel est un chat qui mange de tout (mais pas de chocolat c’est interdit pour lui, ni la salade parce que c’est pas bon). Il défie presque tous les pronostics du mari qui dit qu’il mangera pas de tomate ou encore de la patate douce.

Pixel est un chat qui reste tout le temps à côté de moi, quand je change de pièce, il me suit. Si je vais aux toilettes, s’il arrive à ouvrir la porte, il va rentrer et s’installer pour m’attendre. S’il n’y arrive pas, il s’allonge le long de la porte pour pas rater ma sortie ce qui fait que c’est quasi impossible de ne pas lui marcher dessus. Quand je travaille, il se met sur mon bureau. Quand je suis en train de tricoter, il est à côté. Quand je décalque mes patrons, il est sur mes tissus. Quand je prépare à manger, il est collé à mes pieds, parfois allongé, parfois debout.

Pixel est un chat qui sait communiquer. Quand il a faim, il vient me chercher. Il miaule, j’entends ses mélodies de miaulement. Par contre, je n’arrive pas à distinguer ses miaulements de ses râlements. Mais je l’entends aussi. En ce moment, il est encore à l’heure d’été… donc c’est un peu compliqué, il est en avance sur l’horaire pour sa pâtée.

Pixel est un chat qui est capable d’embêter mon mari pendant tout le temps que je suis partie parce que tu comprends, je suis plus là. Et quand je rentre, il ronronne comme si j’étais partie 2 mois. Je crois que les chats n’ont pas la même perception du temps que nous.

Il fait tellement de choses bizarres qu’un jour, j’emmènerai notre chat à vélo, je ferai du vélo avec lui. Je trouverai un moyen. Je suis certaine qu’il apprécierait.

Pixel est certes un chat, mais il a une place à part entière dans notre famille.

C’est vraiment un chouette chat même si des fois on le comprend pas. (ce qui est rare)

La communauté du tricot est une communauté différente de celle du web, mais tout aussi chouette. C’est par le biais de tricoteuses (coucou @imogene001, @zebrazmamazwool) que nous avons eu ce chat. Chaque jour qui passe, je remercie intérieurement la famille qui nous a donné Pixel.

6 réflexions sur « Appeler un chat, un chat… »

  1. Salut Sophie, bel article, ça donne envie d’avoir un chat comme Pixel 😉
    Mais dis moi, tu peux m’expliquer en quoi consiste l’activité de «décalquer des patrons» ? J’espère que ce n’est pas une activité répréhensible 😀
    Bises

    1. Merci Cyril pour ton petit mot, ca me fait très plaisir de te savoir dans le coin.
      Décalquer des patrons, c’est pas ce que tu crois… 😉 ca veut dire reporter des tracés d’un patron de couture sur du tissu ou découper le tissu en fonction du patron…
      Des bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.