Petit coin…

Un week-end, en manque de réalisation DIY avec ma silhouette cameo, je voulais faire un peu de signalétique marrante. La seule porte de mon rez-de-chaussée est blanche. C’est celle des toilettes. J’avais envie d’un peu de nouveautés.

A force de trainer sur Pinterest, peu de temps disponible devant moi, j’ai tout de même réussi à trouver le temps de réaliser ce petit autocollant en vinyl noir.

Avec des enfants souvent de passage à la maison, c’était le moment de trouver un truc rigolo. J’ai finalement pris mon illustrator pour réaliser ce petit montage et hop un petit passage dans la silhouette. Le tour était joué. J’apprends à la dompter, j’ai parfois pas forcément l’instinct pour les différentes créations.

J’envoie mon fichier au découpage, je le prépare en enlevant les parties qui ne doivent pas être collées

Petit coin Continuer la lecture de « Petit coin… »

Les mots pour expliquer aux enfants

Hier, je vous faisais part de comment j’avais expliqué mon fils ce qui était arrivé.

J’ai eu plusieurs réactions dans ma timeline twitter de parents qui ne savaient pas comment expliquer, qui se posaient la question de préserver ou pas leurs enfants vis à vis de l’horreur qui a été commise hier sans leur faire peur.

Je viens de voir que le groupe de presse (Bayard) qui édite les journaux pour les enfants a mis à disposition gratuitement aujourd’hui par solidarité les différents numéros du jour concernant la journée d’hier. Je ne fais que de partager l’information.

Attention, je ne les ai pas encore lus !
Je vous mets les différents liens afin que vous puissiez, si vous le souhaitez, partager, expliquer cette atteinte à la liberté d’expression.
Lisez le AVEC votre enfant.

Le Petit Quotidien ( 6-10 ans)
Mon Quotidien (10 – 14 ans)
L’Actu

 EDIT :

– un excellent article de Nadia Daam sur Slate – « Comment parler des attentats à ses enfants ? »

Il ne faut pas cacher la gravité du drame. Mais l’expliquer

Je suis Charlie

A midi, un collègue m’apprend la terrible nouvelle. Sur le coup, je ne réalise pas trop.
Je regarde sur internet, et là… plus de mots. Je réalise que c’est bel et bien arrivé.

L’après-midi qui a suivi a été bizarre, avec un oeil permanent sur mon twitter et les différents journaux, j’aperçois par moments quelques tweets déplacés, qui n’ont pas vraiment leur place en ces moments difficiles.

J’essaie de continuer à travailler mais c’est difficile. Continuer la lecture de « Je suis Charlie »

Ho, ho, ho… 2015 !

Bonne année 2015 !

Cette année j’ai eu beaucoup de mal à envoyer des vœux, essayer d’être enjouée, dire que cette année va être meilleure que celles qui sont précédentes et finalement c’est ressortir le même refrain même si on veut être positif … Je crois surtout que la vie est une suite d’évènements positifs et négatifs, certains tombent bien d’autres mal quelque soit l’année et il faut composer avec.

Faute de temps j’ai un peu réécrit cet article que je voulais sortir avant noël, j’ai quelques articles en stock ici, il va falloir que je m’organise mieux en 2015 ! 😉 Continuer la lecture de « Ho, ho, ho… 2015 ! »

Un petit escargot qui essaie de supporter la civilisation…

Le titre est peut être racoleur, mais c’est ce que je suis. Depuis un mois, je prends les transports en commun avec mon sac à dos qui contient mon outil de travail, un mois que je me dis que je devrais écrire cet article… surtout depuis que j’ai vu le statut de ma copine Sandrine sur Facebook. Il y a des images excellentes sur le site TakeBackTheMetro.

Ce matin, le summum de l’incivilité m’a poussée à écrire.

Je prends le bus, je vois une place, je me dis que je vais m’y installer pour une fois qu’il y avait de la place. Je m’assois à coté d’un jeune homme qui prenait un peu de place. Il était assis, les jambes écartées, les bras écartés et les mains dans les poches. En asseyant, je pensais qu’il aurait l’amabilité de s’asseoir sans prendre autant de place, ben non. Monsieur est resté dans cette position jusqu’à ma descente du bus.

C’est quelque chose qui est difficile pour moi, d’être dans cette position à devoir supporter cette proximité, mais surtout cette incivilité. Qu’est ce que ça apporte aux gens d’être désagréable de si bon matin ?
Car tous les matins, je voyage en mode ‘sardine’ dans le bus. Le RER c’est variable selon l’heure, avec un peu de chance je suis assise. Continuer la lecture de « Un petit escargot qui essaie de supporter la civilisation… »

Nouveau rythme

Voilà déjà 3 semaines de passées depuis mon dernier billet. J’ai commencé un nouveau travail.

Chaque matin, je prends le RER, chose que je n’avais pas faite depuis très longtemps, auparavant je prenais soit le bus soit le rer aux heures creuses. Retrouver la ville.

Avoir un rythme différent. M’organiser pour pouvoir continuer à aller chercher mon fils à la sortie de l’étude.

Je cherche encore mes horaires du matin en particulier pour justement éviter cette foule hostile que je n’aime pas, que je ne comprends pas. Je me refuse de courir, je ne veux pas courir, stresser. C’est mon défi quoi qu’on en dise.

J’ai du mal à supporter le fait que les gens soient si incivilisés, si méchants, à se pousser pour pouvoir monter dans la rame, pour en descendre le premier. Je ne comprends pas. On est tous dans le même panier. Mon défi est d’avoir un sourire de quiconque dans le RER, le bus, peu importe la personne. Juste un peu d’humanité, de civilité, ça n’a jamais fait de mal à personne. Continuer la lecture de « Nouveau rythme »

coudre, coudre …

J’ai voulu me vider la tête pour justement profiter de cette semaine de vacances avec minipixel. Nous avons pu faire quelques activités ensemble, mais j’ai aussi beaucoup cousu. J’ai réussi à dompter la surjeteuse que j’avais achetée grâce à ma copine Emilie qui était tellement motivée pour me remotiver à recoudre, je dirais : Pari réussi !

J’ai retrouvé le modjo de la couture, mais malheureusement se faire des vêtements n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire quand on a une silhouette H et une taille 48 avec une poitrine qui n’est pas petite.

J’ai décalqué la blouse Carme de chez Pauline et Alice, le plastron j’ai adoré le coudre.
Pareil pour la blouse Zélie des fusettes que j’avais décalquée aussi et commencé à coudre.

J’ai un peu laissé en plan mes coutures quand j’ai vu que c’était pas bon, qu’il y avait soit les pinces qui n’étaient pas au bon endroit, ou bien c’est trop serré aux hanches. Bref, il faut que je les termine et que je puisse passer à autre chose.

Si vous avez des conseils, je suis preneuse !

 

Coudre un ballon

Nous avons vécu une  mésaventure avec minipixel au parc, un chien dangereux s’est jeté sur son ballon de foot au parc.

Il a été lâché par son propriétaire alors qu’il y avait des enfants qui jouaient au foot. Le chien a attaqué le ballon de mon fils, et bien évidemment, il l’a crevé. Minipixel est un enfant qui a toujours eu peur des chiens, ça s’était amélioré ces dernières années.

Après renseignements pris auprès de la mairie, si ça vous arrive : les chiens ne sont pas admis dans les espaces verts, vous pouvez faire un signalement auprès du service hygiène de votre mairie / du service environnement ainsi que le commissariat le plus proche.

Avec cette mésaventure, je peux dire que la méfiance de minipixel n’a fait que de se renforcer et c’est tant mieux. Il a mis un peu de temps à s’en remettre. Alors j’ai réutilisé la machine à coudre qui était sortie depuis une bonne semaine pour coudre un ballon que j’avais trouvé sur mon tableau pinterest. Continuer la lecture de « Coudre un ballon »

J’ai rendez-vous dans un sous-sol avec des fous…

Elle lui dit j’ai rendez-vous dans un sous-sol avec des fous
Qui vivent la souris à la main du soir au matin
Alors il l’a accompagnée, ils ont tchatché, ils ont surfé
Et au milieu de ces ordis, ils se sont souri.

9 ans déjà que cette jolie petite chanson nous a été chantée à notre mariage.
Je ne me lasse pas de lire ces proses si vraies, si joyeuses, … quand elles me tombent sous le regard, pareil pour les photos. Continuer la lecture de « J’ai rendez-vous dans un sous-sol avec des fous… »

Jardinière fleurie en bleu et blanc

Comme je disais dans mon billet des Violettes, j’avais adoré les jardins anglais.
Difficile de le faire quand on est en appartement, car l’arrosoir n’était pas forcément le plus pratique pour arroser aussi fréquemment.

Pour notre premier vrai été à la maison (oui ! l’été dernier c’était les travaux et le déménagement, je vous en reparlerai plus tard, je sais c’est désorganisé mais tant pis), je voulais avoir une jardinière avec des fleurs qui retombent et qui rendent l’entrée dans le jardin plus sympathique.
J’ai planté au printemps en avril dernier, un Lobélia – Lobélia erinus –  retombant et deux Euphorbe Silver fog. Quand je les ai achetés, j’aimais bien le côté léger et vaporeux de ces plantes, elles sont tellement légères qu’elles volent avec le vent. Continuer la lecture de « Jardinière fleurie en bleu et blanc »