Roger Voice a changé ma vie !  💚

Pour la petite histoire de comment est née l’application, le fondateur Olivier Jeannel, lui-même sourd, avait une rage de dents. Il rageait de ne pas pouvoir appeler lui-même le dentiste pour prendre rendez-vous en totale autonomie, sans être obligé de passer par sa petite amie qui n’est pas sa secrétaire ! Il a décidé de créer une application qui permettrait aux sourds mais aussi aux personnes aphasiques de pouvoir téléphoner.

Son histoire m’a profondément touchée car je suis en permanence confrontée à ce genre de situations.

Le téléphone était ma bête noire.

Combien de fois mon téléphone a sonné alors que j’étais impuissante face à cet outil que tout le monde a aujourd’hui ? Je ne pouvais pas répondre car je ne comprenais pas ce qui se disait dans ce combiné.

Combien de fois mon téléphone m’a craché à l’écran que j’avais des nouveaux messages sur mon répondeur vocal et que j’étais dans l’incapacité de pouvoir les comprendre ? Qu’il fallait que je demande à mon conjoint de les écouter, parfois ça passait directement à la trappe.

Combien de fois m’a t-on dit « On s’appelle ? » parce que je m’exprime à l’oral et les gens ont tendance à oublier ma surdité ? Quelque part, c’est flatteur mais frustrant quand on est sourde. C’est un détail pour vous, mais ô combien important pour moi. 

Combien de fois j’ai voulu prendre mon téléphone et appeler mes proches dans les moments familiaux douloureux juste pour le soutien mutuel et inconditionnel ?

Combien de fois j’ai eu un numéro de téléphone qui m’était imposé alors que je n’avais pas d’autres moyens de prendre contact avec la personne ?

Il m’a fallu bien du temps avant d’arriver à dépasser cette peur de prendre le téléphone et dire « Allô ? ».

Grâce à Roger Voice, j’ai osé. Ca a changé ma vie.

La première fois que j’ai utilisé l’application, j’étais un peu perdue.
Je n’avais pas intégré les us et coutumes du téléphone. Mine de rien, aviez-vous remarqué que les gens ne se présentent plus au téléphone de nos jours ? Se retrouver bêtement devant un écran, se dire que la personne nous entend et que nous allons pouvoir lire ses réponses.
C’est quelque chose de difficile à imaginer.

Depuis que j’ai mes implants cochléaires, j’ai une meilleure récupération auditive. J’arrive à choper certains mots et certaines phrases quand on est dans un contexte précis. (contexte fermé comme diraient les orthophonistes). Roger Voice m’a souvent servi de support écrit dans un environnement silencieux.

Une chose que je ne pouvais déjà pas faire avant et je n’avais jamais osé.

Je trouve que la transcription est plutôt bien pour de la reconnaissance vocale en français. Ce qui n’était pas gagné car la reconnaissance vocale est bien plus efficace en anglais qu’en français.
J’avoue que parfois, c’est cocasse mais je n’hésite pas à faire remonter les informations pour améliorer l’application.
Cette application est intelligente, il faut que nous l’aidions à grandir. Mais passons, ils ont réussi à mettre en place la reconnaissance vocale, moi je dis que c’est génial.
C’est encore mieux quand on a une bonne réception 4G avec un interlocuteur patient, à l’écoute si j’ose dire.

Des interlocuteurs impatients, impolis, j’en ai eu beaucoup et je ne raconterai pas ces histoires ici, mais oui, il m’est arrivé d’aller jusqu’à épuiser mon forfait téléphonique car une secrétaire médicale ne faisait pas son travail correctement. Et têtue comme je suis, j’ai été tenace.
J’ai été jusqu’à appeler 8 fois son numéro pour avoir un rendez-vous médical qui était urgent. Finalité de l’histoire : elle a craqué et moi, je me suis sentie pousser des ailes géantes.

Conseils

Mon conseil est tout de même de tenter d’abord avec vos proches, des personnes qui sont patientes et qui comprennent la problématique de la surdité pour ensuite évoluer vers la difficulté. Il ne faut pas hésiter à modifier le message d’annonce en disant que vous êtes sourd, qu’il va y avoir un temps d’attente (en particulier si vous écrivez).
Bref, je dis « faut pas avoir peur, faut oser ! »

Expériences

Ma première expérience avec l’application a été positive. J’ai commencé par appeler des personnes que je connais très bien : ma tante et mon oncle. J’étais sur le point de partir sur un coup de tête prendre l’air en province. Je les ai appelés juste avant de prendre mon train. Mon heure d’arrivée était tardive, j’avais peur de n’avoir personne à l’arrivée.

J’ai eu le coeur qui battait, comme une adolescente qui allait faire une bêtise. C’était la même émotion et cette sensation.
Réfléchir à ce que j’allais dire, essayer de savoir qui j’allais avoir derrière ce numéro, ma tante ou mon oncle. Que je n’avais d’ailleurs pas prévenus que j’allais les appeler vocalement. Mon oncle, agréablement surpris, m’a répondu qu’il serait là à l’arrivée. J’ai bien vu à la retranscription de ses paroles, qu’il en était tout aussi perturbé que moi de cette nouveauté.
Quand je suis arrivée à destination, j’en ai eu la larme à l’oeil d’avoir pu les prévenir et leur donner mon heure d’arrivée.
J’avais fait, pour la première fois, quelque chose toute seule, comme une grande, au téléphone avec l’aide de Roger Voice.

Sans mon conjoint. Un sentiment de liberté qui est enivrant.

Ma seconde expérience a été un peu plus ardue. Les cabinets médicaux. Je crois que personne n’aime ça. La première retranscription me disait  » la, la, la, la, la ». J’ai compris à ce moment-là l’agacement que nous pouvions avoir vis à vis de ces musiques qui finalement ne servent qu’à te faire patienter voire t’agacer.
Mon appel a été drôle au début, car au début de l’appel, Roger Voice énonce un texte comme quoi la conversation est enregistrée. Mais cette annonce tombe en même temps que celles des cabinets médicaux. Ce qui fait quand ils décrochent, ils ne le savent pas parce qu’ils ne l’ont pas écouté puisque j’ai été directement sur la musique d’attente. Deux musiques d’attente qui s’écoutent en fait. 🙂

J’ai pu prendre rendez-vous pour une radio pour mon fils sans difficulté. Je crois que la secrétaire ne s’en est même pas rendue compte. Prendre un rendez-vous toute seule, c’est comme un enfant qui va acheter une baguette tout seul pour la première fois à la boulangerie avec sa pièce.

J’ai enchainé sur les impôts. Qui aime appeler les impôts ? Je crois que peu aiment ça. Je peux désormais dire : « je l’ai fait, j’ai appelé les impôts toute seule comme une grande ». Le monsieur qui m’a eue au téléphone, m’a reçue sur rendez-vous. Et à la fin de notre rendez-vous, il me dit : « c’était bizarre au téléphone, je vous comprenais bien mais c’était bizarre ». Je l’ai vite rassuré en lui disant que je n’entendais pas et que j’avais utilisé une application qui me retranscrivait ce qu’il me disait. Il était comme un enfant devant un sapin de noël bordé de cadeaux.

Comme Olivier Jeannel, j’ai eu des problèmes dentaires. J’ai eu besoin de contacter mon dentiste. J’ai utilisé l’application Roger Voice pour rentrer en contact avec son secrétariat, lui exposer mon problème. Cerise sur le gâteau : je lui ai donné mon email pour qu’il puisse me répondre plus longuement et plus en détail. Ca a marché à merveille.

Je ne suis toujours pas capable d’avoir une longue conversation, mais déjà avoir retrouvé cette liberté grâce à RogerVoice, ne plus dépendre d’une personne, en l’occurrence mon conjoint, qui lui n’est pas ma secrétaire !

Sachez que si vous téléchargez l’application RogerVoice, vous pourrez m’appeler et sans avoir à payer quoi ce soit ! C’est pas merveilleux ça ?

Je termine en remerciant l’équipe de Roger Voice qui est toujours à l’écoute, avec un café quand on passe les voir, qui prend en compte les remarques que tu peux faire pour améliorer l’application.

Thank you Roger !

2 réflexions sur « Roger Voice a changé ma vie !  💚 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.