Cuisine, installe-toi !

Une fois tous les murs refaits avec les prises au bon endroit, le gaz, l’eau. Ça va beaucoup mieux, on s’imagine bien. Y’a encore la fenêtre à changer, mais ça, ça va aller vite.

Quand tu vois ça, t’as vraiment du mal à imaginer ta cuisine. Mais bon … prendre sur soi, se projeter, si, si c’est possible.

Vue de la Salle à manger de la cuisine

Le déménagement a eu lieu … et c’est devenu un peu compliqué. Les travaux n’étaient pas finis. Il y a eu un contre-temps, le sol de la salle à manger avait été abimé et c’était plus possible de le garder tel quel. Du coup, nous avons entrepris (en urgence siouplé, sinon c’est pas drôle ! ) de refaire faire le sol de la pièce principale. Vite retrouver du carrelage en urgence à 48h d’intervalle. Même référence, même magasin, pas le même bain mais une légère différence de taille et de coloris. Tant pis. On y va quand même. Les différences sont minimes. Les sols de la cuisine et de l’entrée avaient été déjà posés.

Petit espoir, arriver à faire correspondre les carreaux de l’entrée avec ceux de la salle à manger c’est un détail certes mais important pour moi. Tant pis pour le décalage de la cuisine à la salle à manger.

Conseil pour ceux qui vont s’y mettre : prévoyez large ou un plan B !

Cuisine remplie
Heureusement qu’à ce moment là, on n’a pas tout de suite habité dans notre nouveau chez-nous
(Merci Maman pour ton appart ! le mois d’août a été bien rentabilisé — oui je sais j’ai du retard dans mes billets mais tellement à raconter —).

Une fois le sol de la pièce principale refait, nous avons pu enfin pousser les meubles et commencer à l’installer. Sauf que. La livraison des meubles avait eu lieu 15 jours avant, et … tout était entreposé dans le garage. Cet espace nous a sauvés plusieurs fois en fait, c’est trop bien un garage, tu peux y caser tous tes meubles si t’as pas de bagnole à rentrer.  Il a fallu monter les paquets un par un. Ouch.

Surtout, retrouver ce qui correspondait à quel meuble. C’est coton quand t’en as plus d’une centaine … On s’est bien marrés, hein Chéri ? 🙂

IMG_8497

Une fois les paquets remontés, on a entrepris de monter les plus gros pour éliminer tout oubli de caisson, ça serait ballot d’en oublier un. Les tiroirs ça fait beaucoup de paquets en fait.
Dans ma cuisine, j’ai souhaité mettre que des tiroirs car je trouve que les portes sous le plan de travail, c’est pas pratique dans le sens où tu fais jamais les fonds de placard, et y’a toujours quelque chose qui traine ou que t’oublies 10 000 ans.

Comme ça, on optimise et c’est utile !

Vient la pose des meubles, c’est là ou c’est marrant ou plutôt facile, quand on y pense. LE truc, c’est de mettre un tasseau bien nivelé à la hauteur inférieure des meubles. Ici à 1m41 du sol.
On s’est aidés d’une vidéo publiée par Ikea Belgique, c’est assez drôle parait à entendre, mais surtout elle était sous-titrée.
Comme ça, on pose les caissons, et on prépare les trous au fur et à mesure qu’on pose le caisson sur le tasseau. Une petite croix à chaque trou pour bien viser et hop, hop, on enchaine.

cuisine_montage

T’es fatigué(e) ? Je vais m’arrêter là. Prochaine fois, tu vois la couleur de la cuisine 🙂

4 pensées sur “Cuisine, installe-toi !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *