Cure post-Paris Web

Cure post-Paris webTricoter du rôôôse, et penser que les tee-shirts des staffeurs* de Paris Web étaient de cette couleur-là, ca réchauffe le cœur.

Encore 3 semaines après, je pense toujours à ces 3 jours superbes, riches en rencontres, en émotions. J’ai du mal à descendre de mon petit nuage bien que la réalité ne soit pas si douce que cela ces temps-ci.

Je repense aux conférences auxquelles j’ai participé, je réfléchis à mon prochain compte-rendu des conférences à la manière dont je vais l’écrire.

Et puis je me remets en question en repensant aux billets que j’ai pu lire depuis, et c’est toujours #sharethelove.

C’est normal docteur ?

Cela dit, j’aimerais beaucoup finir ce châle que je traine depuis un certain temps dans mon sac à main, mais faut dire que plus de 230 mailles à l’heure actuelle sur mes aiguilles, je n’ose pas imaginer le nombre de mailles que je fais par jour durant mes trajets en transports.
Je vais essayer de le terminer avant les grands froids et je pourrai y penser tout simplement par assimilation par rapport à la couleur. 🙂 [désolée les staffeuses je le garde !]

*staffeur = personne travaillant dans l’équipe d’organisation de l’association de Paris Web

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *