Le vernis, une nouvelle aventure

Depuis toute petite, j’ai toujours rongé mes ongles. Peut-être pour montrer un mal-être qui s’est mué en habitude … Je ne sais pas. J’étais je crois atteinte de la maladie des ongles rongés, j’ai eu droit à plusieurs panaris, ca ne m’avait jamais arrêtée. J’ai fumé, j’ai réussi à arrêter, pourquoi pas les ongles ?

Je me suis trouvée au bon endroit, avec les bonnes personnes, qui m’ont dit :
– « Moi avant je rongeais mes ongles et j’ai arrêté »
Stupeur de ma part. Puisque j’en étais pas à ma première tentative, genre le vernis amer je l’ai essayé, j’ai je crois essayé toutes les marques de vernis amer. Rien à faire. Ça y passait quand même.

Du coup, j’ai demandé : « ‘Mais comment t’as fait ?!?  »
« J’ai pris soin de mes ongles et après avec l’habitude, tu trouves ça joli, alors t’arrêtes de te les ronger ! »

Ni une, ni deux. Je suis les conseils de cette amie (qui j’espère se reconnaîtra) 🙂 J’achète du vernis durcisseur dans un premier temps, incolore, parce qu’il faut quand même reconnaître du vernis sur des ongles rongés, c’est carrément moche, très moche.

Et s’en suivent 5 semaines de vernis durcisseur, tous les soirs je me faisais ma manucure. Oui comme une cure de désintox.

J1 : 19 septembre — Vernis durcisseur de chez Hérôme
J1 : 19 septembre — Vernis durcisseur de chez Hérôme
J1 : 19 septembre — L’état de mes ongles.
21 jours plus tard. On voit déjà la repousse.
24 janvier. 3 mois plus tard. Ils commencent à être un peu plus jolis.

Je vais pouvoir ENFIN utiliser du vernis de couleur, sans que ca soit trop moche. Patience est une qualité je crois.

Résultat : je me suis amusé avec le vernis des copines. c’était rigolo. Ca m’a bien plu même si la photo est moche et que le résultat c’est pas encore le vernis de pin-up.

IMG_2526

Je vous en garde un peu pour plus tard.

9 pensées sur “Le vernis, une nouvelle aventure”

  1. J’ai le même problème que toi, depuis toute petite, sucage de pouce en cachette jusqu’à 17 ans et les ongles rongés… Quand même j’ai arrêté petit à petit de les ronger et de temps en temps, quand une fissure se présentait, la tentation est trop grande pour la déchirer et finir ce que tu as à finir!! Les ongles ça va mieux mais la peau, ce n’est jamais fini… J’arrache de la peau autour… Bon, en tout cas, tu me donnes envie de commencer par un durcisseur alors!
    Bisous

  2. Forcément, c’est un billet sur lequel il faut que je laisse un petit mot ;-D
    Moi c’est avec une bouteille de vernis OPI offerte par une de nos tricopines communes que j’ai eu le déclic ! Marre de dire en rougissant que je me rongeais les ongles… Mais ta réussite me rend tout aussi fière !

  3. Je suis très contente, moi aussi, que tu te mettes au vernis 😀
    Moi, c’est quand je me les vernis pas que j’ai tendance à me remettre à les ronger!
    Mes couleurs préférés sont les noirs (parce que ça fait un fort contraste et ça rend trop beau! Même si ça fait gothique), le blanc nacré (parce c’est tout discret et même quand c’est écaillé ça se voit pas! Et c’est une belle couleur) et le rouge « de star » :p
    Allez courage!
    Le fromage blanc c’est bon pour les ongles! 😉

  4. Oh mais en voilà de jolies mains !
    Je suis super contente que tu t’amuses enfin avec le vernis et toutes les possibilités que ça offre.

    Bisoux ma poulette 🙂

  5. Oh mais en voilà de jolies mains !
    Je suis super contente que tu t’amuses enfin avec le vernis et toutes les possibilités que ça offre.

    Bisouc ma poulette 🙂

  6. Ah ah, moi aussi !!! Sauf que je continue à me ronger les ongles et je n’ai jamais réussi à arrêter…
    Et pourtant, j’ai essayé plusieurs fois. Snif. Peut-être un jour, un jouuuurrr…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *