Le bruit dans la cuisine

Photo de crêpière sur le gaz avec en fond un mur rose

Ce matin, j’ai préparé des crêpes.

Entendre le son du gaz qui arrive dans le conduit pour arriver sur le brûleur de la gazinière et entendre chaque trou s’enflammer à l’arrivée du gaz. Chose impressionnante que je n’aurais jamais pensé entendre un jour. Je ne pensais pas que cela faisait des sons.

Ou des bruits. Je n’arrive jamais à me dire que ce sont des sons mais le mot premier qui me vient à l’esprit est le bruit. Va falloir que je ressorte le dictionnaire, tiens.

Le son de la crêpière sur la gazinière, le métal qui s’entrechoque avec les grilles quand je la pose.

Mettre un soupçon de beurre pour éviter que ma crêpe colle (oui, je sais, j’aurais pu mettre essuyer ma crêpière avec du sopalin ou solapin comme diraient certaines), entendre le crépitement du beurre sous la chaleur de la crêpière.
Le son de la flamme qui se mélange au son du beurre.
Les sons sont moins intenses, cela s’est calmé …

Je l’assimile dans ma tête. Mon cerveau l’assimile. Ce sont des sons que je reconnais désormais.

Je verse la pâte à crêpes, j’entends le crépitement se raviver sous la chaleur du gaz. Quel moment. Une fois la crêpe cuite, le son se calme à nouveau.

Quand je pense qu’avant, je faisais à manger dans le silence…

3 réflexions sur « Le bruit dans la cuisine »

  1. Que c’est beau de lire. 🙂 Personnellement, pour moi un son est agréable, un bruit ne l’est pas. Mais je ne sais pas si monsieur le dictionnaire est d’accord avec moi.

    Bon appétit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *